Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 09:42
12H54 - Le marin de Gibraltar - Marguerite Duras - 65 rue de la grange aux belles - Paris 10

12H54 - Le marin de Gibraltar - Marguerite Duras - 65 rue de la grange aux belles - Paris 10

13h - Un roi sans divertissement -Jean Giono - 4 place du colonel Fabien - Paris 19

13h - Un roi sans divertissement -Jean Giono - 4 place du colonel Fabien - Paris 19

13h07 - Si par une nuit d’hiver - Italo Calvino - 19 rue Louis Blanc - Paris 10

13h07 - Si par une nuit d’hiver - Italo Calvino - 19 rue Louis Blanc - Paris 10

13h15 - Les marins perdus - Jean-Claude Izzo - 47 rue Lucien Sampaix - Paris 10

13h15 - Les marins perdus - Jean-Claude Izzo - 47 rue Lucien Sampaix - Paris 10

13h30 - La machine à écrire - Bruno Tessarech - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

13h30 - La machine à écrire - Bruno Tessarech - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

13h30 - Dora Bruder - Patrick Modiano - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

13h30 - Dora Bruder - Patrick Modiano - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

13h42 - Les clefs du bonheur - Vincent Ravalec - 13 avenue de la République - Paris 11

13h42 - Les clefs du bonheur - Vincent Ravalec - 13 avenue de la République - Paris 11

RIP - 129 Boulevard Richard Lenoir - Paris 11

RIP - 129 Boulevard Richard Lenoir - Paris 11

RIP - 23 Boulevard Richard Lenoir - Paris 11

RIP - 23 Boulevard Richard Lenoir - Paris 11

Occupée - 25 Boulevard Richard Lenoir - Paris 11

Occupée - 25 Boulevard Richard Lenoir - Paris 11

13h57 - Le temps mort - René Belletto - 13 Boulevard Beaumarchais - Paris 4

13h57 - Le temps mort - René Belletto - 13 Boulevard Beaumarchais - Paris 4

Cab-food - 13 Boulevard Beaumarchais - Paris 4

Cab-food - 13 Boulevard Beaumarchais - Paris 4

RIP - 41 Boulevard Bourdon - Paris 4

RIP - 41 Boulevard Bourdon - Paris 4

14h08 - Grand amour - Eric Orsenna - 11 Boulevard Henri IV - Paris 4

14h08 - Grand amour - Eric Orsenna - 11 Boulevard Henri IV - Paris 4

14h15 - Les valeureux - Albert Cohen - 25 Boulevard Bourdon - Paris 4

14h15 - Les valeureux - Albert Cohen - 25 Boulevard Bourdon - Paris 4

15h19 - La vigie et autres nouvelles - Thierry Jonquet - 174 Boulevard Saint-Germain - Paris 5

15h19 - La vigie et autres nouvelles - Thierry Jonquet - 174 Boulevard Saint-Germain - Paris 5

17h35 - Le général sudiste de Big Sur - Richard Brautigan - 11 place de l’hotel de ville - Paris 4

17h35 - Le général sudiste de Big Sur - Richard Brautigan - 11 place de l’hotel de ville - Paris 4

18h20 - Le tunnel - Ernesto Sabato - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

18h20 - Le tunnel - Ernesto Sabato - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

18h20 - Le tunnel - Ernesto Sabato - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

18h20 - Le tunnel - Ernesto Sabato - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

18h20 - Le tunnel - Ernesto Sabato - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

18h20 - Le tunnel - Ernesto Sabato - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

Repost 0
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 23:05

Qui se rappelle la dernière fois qu'il est entré dans une cabine téléphonique, pour quoi dire, à qui ?   

La cabine comment ça marche, à quoi ça sert s'interrogent déjà certains trentenaires glissant du pouce un message sur l'écran tactile de leur dernier portable. 

Cabines à pièces, manchot téléphonique à fonds toujours perdu, cabines à cartes ensuite puis, puis plus rien ou presque...

Vestiges d'un mobilier urbain ancrés dans le bitume puis arrachés une à une s'effaçant de nos paysages et prenant place dans nos mémoires.

Ces cabines qui sentaient parfois le tabac froid, au combiné un peu gras ou au parfum douteux, ou l'on devait parfois se presser pour céder la place à d'autres qui avaient nous faisaient-ils comprendre en regardant leur montre plus urgent à dire.

La cabine du coin de la rue, la cabine d'en face, la cabine de la place, la cabine d'en bas... Balise disparue de la cité chacun s'étant équipé de son propre signal.

Espace d'intimité ou la parole ne s'imposait pas à qui ne voulait pas l'entendre, lieu des conversations publiques et se voulant pourtant discrètes à l'instar de celles qui s'expriment si souvent maintenant au grand air et parfois sans gêne.

Cabines publiques, vaisseau immobile qui par la seule voix de l'autre au bout du fil pouvait nous transporter pour un instant dans un ailleurs hypnotique au delà du tumulte de la cité grâce à la magie des liens qui se tissent entre les mots. 

Cabines publiques, qui l'espace d'un instant nous extirpaient de la rumeur de la rue, concentrant toute notre attention à ne pas perdre un mot venant de l'autre bout du fil de peur qu'on ne puisse avoir suffisamment de pièces pour avoir à faire répéter.

Cabines publiques qui servent maintenant le plus souvent d'espace d'affichage, de surface à graffer,  de point de mire pour toutes sortes de défilés ou parfois de cabane aux sans-abris mais plus que rarement à téléphoner.

Cabines publiques aux vitres si souvent brisées qu'on ne prend plus la peine de remplacer puisque maintenant leur temps est compté, ouvertes à tous les vents elles n'abritent plus que l'air du temps qui les traversent et des conversations passées ne restent plus qu'un combiné, une ancre bleue accrochée à l'appareil aux tonalités oubliées.

Cabines publiques, un anachronisme persistant, comme le papier résistant au tactile numérique, pas pour une question de matière mais pour prendre un instant le temps, juste le temps de tourner la page comme une respiration, un souffle et avancer plus surement porté par l'élan de nos émotions et non par la seule cadence compulsive du tout communiquant... 

Repost 0
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 18:33
Dimanche 14 Juillet #phonebookparty

Parcours Phonebook - Les cabines prévues

Etape 1 = 13h - 4 Place du colonel Fabien (Paris 19)

Etape 2 = 13h10 - 19 rue Louis Blanc (Paris 10)

Etape 3 = 13h25 - 47 rue Lucien Sampaix-Quai de Valmy (Paris 10)

Etape 4 = 13h35 - 1 rue Yves Toudic (Paris 10)

Etape 5 = 13h45 - 13 avenue de la République (Paris 11)

Etape 6 = 14h - 13 Boulevard Beaumarchais (Paris 4)

Etape 7 = 14h10 - 41 Boulevard Bourdon (Paris 4)

Etape 8 = 14h20 - 11 Boulevard Henri IV (Paris 4)

Plus d'autres cabines sur le chemin...

Dimanche 14 Juillet #phonebookparty

Trouver des cabines ici (toutes ne sont pas indiquées, d'autres ont disparu...)

http://www.annuaire-inverse-france.com/annuaire/telephone/75_paris/2052_16974_30_75011_ar_cabine-france-telecom

Dimanche 14 Juillet #phonebookparty
Repost 0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 21:20
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
PhoneBookDiapo
Repost 0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 22:02

77. 13h26 - Le cycliste de San Cristobal - Antonio Skarmeta - 19 rue Louis Blanc Paris 10

77. 13h26 - Le cycliste de San Cristobal - Antonio Skarmeta - 19 rue Louis Blanc Paris 10

78. 13h28 - Les fabuleuses aventures d’un indien malchanceux qui devient milliardaire - Vikas Swarup - 19 rue Louis Blanc Paris 10

78. 13h28 - Les fabuleuses aventures d’un indien malchanceux qui devient milliardaire - Vikas Swarup - 19 rue Louis Blanc Paris 10

79. 13h44 - Le liseur - Bernhard Schlink - 1 rue Yves Toudic Paris 10

79. 13h44 - Le liseur - Bernhard Schlink - 1 rue Yves Toudic Paris 10

80. 13h45 - La vie moderne - Vincent Ravalec - 1 rue Yves Toudic Paris 10

80. 13h45 - La vie moderne - Vincent Ravalec - 1 rue Yves Toudic Paris 10

81. 13h46 - Lieux dits -Michel Tournier -1 rue Yves Toudic Paris 10

81. 13h46 - Lieux dits -Michel Tournier -1 rue Yves Toudic Paris 10

82. 13h47 - Frog - Jérome Charyn - 1 rue Yves Toudic Paris 10

82. 13h47 - Frog - Jérome Charyn - 1 rue Yves Toudic Paris 10

83. 14h18 - Du côté de Zanzibar - Robert Degoulaine - 11 Bld Henri IV Paris 4

83. 14h18 - Du côté de Zanzibar - Robert Degoulaine - 11 Bld Henri IV Paris 4

84. 18h25 -  L’homme boîte - Abe Kobo -1 rue Yves Toudic Paris 10

84. 18h25 - L’homme boîte - Abe Kobo -1 rue Yves Toudic Paris 10

85. 18h27 - Des inconnues - Patrick Modiano - 1 rue Yves Toudic Paris 10

85. 18h27 - Des inconnues - Patrick Modiano - 1 rue Yves Toudic Paris 10

86. 18h28 - En compagnie des femmes - Eric Holder - 1 rue Yves Toudic Paris 10

86. 18h28 - En compagnie des femmes - Eric Holder - 1 rue Yves Toudic Paris 10

Repost 0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 21:31

70. 13H40 - Mes années folles - Dalio - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

 

 1371382792388.jpg

 

 

 

71. 13h41 - Le nègre et l'amiral - Raphael Confiant - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

 

1371383072877.jpg

 

 

72. 13h42 - La belle jardinière - Eric Holder - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

 

1371383233637.jpg

 

 

73. 13h43 - Mortelle - Christopher Franck - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

 

1371383612957.jpg

 

 

74. 14h20 - Les pensées - Oscar Wilde - 34 Bld Henri IV - Paris 4

 

1371385358797.jpg

 

 

15h30 - Des livres dans une cabine mais pas lachés par Phonebook 

Little Kevin - Coyote -  Métro Père Lachaise

 

P1060993.JPG

 

 

75. 17h17 - lecul de judas - Antonio Lobo Antunes - 25 Bld Bourdon - Paris 4

 

1371395682911.jpg

 

 

76. 17h25 - Le neveu d'Amérique - Luis sepulveda - 21 Bld Bourdon - Paris 4

 

P1070002.JPG

Repost 0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 23:33

64.13H15 - 'Dérives sur le Nil' - Naguib Mahfouz - 19 Rue Louis Blanc Paris 10

 

2-JUIN--1-.JPG 

 

 

65.13h30 - 'Dara' - Patrick Besson - 1 Rue Yves Toudic Paris 10

 

2-JUIN--2-.JPG

 

 

66.13h31 - 'La première femme' - 1 Rue Yves Toudic Paris 10

 

2-JUIN--3-.JPG

 

 

67.13h32 - 'Tous les matins du monde' - Pascal Quignard - 1 Rue Yves Toudic Paris 10

 

2-JUIN--4-.JPG

 

 

68.13h33 - 'Vétérinaires' - Bernard Lamarche-Vadel - 1 Rue Yves Toudic Paris 10

 

2-JUIN--5-.JPG

 

69.17h30 - 'Du plus loin de l'oubli' -¨Patrick Modiano - 11 Boulevard Henri IV Paris 4

 

2-JUIN--6-.JPG 

 

 

70.18h - 'Le vaisseau des morts' - B.Traven - 11 Place de l'Hotel de ville Paris 4

 

2-JUIN--7-.JPG

 

 

71.18h30 - 'Brèves de comptoir' - Jean-Marie Gourio - 1 Rue Yves Toudic Paris 10

 

2-JUIN--8-.JPG

Repost 0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 19:49

57.13h28 - 'O vous, frêres humains' - Albert Cohen - 19 rue Louis blanc - Paris 10

 

19-MAI--1-.jpg

 

 

 

 58.13h40 - 'Les vestiges du jour' - Ishigura - 47 rue lucien sampaix - Paris 10

 

19-MAI--2-.jpg

 

 

59.13h48 - 'Tout à l'ego' - Tonino Benacquista - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

 

19-MAI--3-.jpg

 

 

60.13h51 - 'Harol et Maude' - Colin Higgins - 1 rue Yves Toudic - Paris 10

 

19-MAI--4-.jpg

 

 

61.14h15 - 'La vierge froide et autres racontars' - Jorn Riel - 34 Bld Henri IV - Paris 4

 

19-MAI--5-.jpg

 

 

62.15h20 - 'La chambre obscure - Narayan - 13 Bld des filles du calvaire - Paris 3

 

19-MAI--8-.JPG

 

 

 63.16h40 - 'Villa triste' - Patrick Modiano -  1 rue Yves Toudic - Paris 10

 

19-MAI--7-.jpg

Repost 0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 20:35

50.13h06 - 'Les pionniers de l'aventure humaine' - Boucq - 19 rue Louis Blanc Paris 10 (non indiquée*)

 

12-MAI--6-.JPG 

 

 

51.13h18 - 'Bar 2000' - Stefano Benni - 47 rue Lucien Sampaix/Quai de Valmy Paris 10 (non indiquée*)

 

12-MAI--2-.jpg

  

52.13h30 - 'Rue des boutiques obscures' - Patrick Modiano - 1 rue Yves Toudic Paris 10

 

12-MAI--3-.jpg

 

 53.13h35 - 'Ridicule' - Rémi Waterhouse - 1 rue Yves Toudic Paris 10

 

12-MAI--4-.jpg

 

 

 54.18h - 'Crocodiles' - Philippe Djian - 23 Bld Richard Lenoir Paris 11  (non indiquée*)

 

12-MAI--5-.jpg

      

 

 Soyez vigilant !

 

 12-MAI--9-.JPG

 

  

   VelBook ?

 

12-MAI--12-.JPG 

 

   

Retour rue Yves Toudic - Paris 10 (top cabine)

 

 12-MAI--8-.JPG

 

 

 55.18h25 - 'La triste fin du petit enfant huitre et autres histoires' - Tim Burton - 1 rue Yves Toudic Paris 10

 

12-MAI--13-.JPG

 

56.18h26 - 'Le trésor de la sierra madre' - B.Traven - 1 rue Yves Toudic Paris 10

 

12-MAI--14-.JPG

 

 

18h30 - Cabine de lecture 1 - 1 rue Yves Toudic Paris 10

   

12-MAI--15-.JPG

 

18h35 -  Cabine de lecture 2  - 1 rue Yves Toudic Paris 10

12-MAI--16-.JPG

 

Repost 0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 23:12

Ce n'est d'abord qu'une succession de contraintes matérielles toujours un peu embarrassées :

la lourde porte hypocrite dont on ne sait jamais s'il faut la pousser-tirer ou la tirer-pousser ;

la carte magnétique à retrouver entre les tickets de métro et le permis de conduire.

- Contient-elle encore assez d'unités ? Puis, le regard rivé sur le petit écran, obéir aux

consignes : décrochez... attendez...

Dans l'espace clos, trop étroit et déjà embué, on se tient ramassé, crispé, pas à l'aise. Le

pianotage du numéro sur les touches métalliques déclenche des sonorités aigrelettes et

froides.

On se sent captif, dans le parallélépipède rectangle, moins isolé que prisonnier. En

même temps, on sait qu'il y a là un rite initiatique : il faut ces gestes d'obédience au

mécanisme raide pour accéder à la chaleur la plus intime, la plus désemparée la voix

humaine.

D'ailleurs, les sons progressent insensiblement vers ce miracle : à l'écho glacial du

pianotage succède une espèce de chanson ombilicale modulée qui vous conduit au

point d'attache enfin, les coups d'appel plus graves, en battements de coeur, et leur

interruption comme une délivrance.

C'est juste à ce moment-là qu'on relève la tête. Les premiers mots viennent avec une

banalité exquise, un faux détachement

« Oui, c'est moi — oui, ça s'est bien passé — je suis juste à côté du petit café, tu sais,

place Saint-Sulpice ».

Ce n'est pas ce que l'on dit qui compte, mais ce qu'on entend. C'est fou comme la voix

seule peut dire d'une personne qu'on aime de sa tristesse, de sa fatigue, de sa fragilité,

de son intensité à vivre, de sa joie. Sans les gestes, c'est la pudeur qui disparaît, la

transparence qui s'installe.

Au-dessus du bloc téléphonique bêtement gris s'éveille alors une autre transparence.

On voit soudain le trottoir devant soi, et le kiosque à journaux, les gosses qui patinent.

Cette façon d'accueillir tout à coup l'au-delà de la vitre est très douce et magique :

c'est comme si le paysage naissait avec la voix lointaine. Un sourire vient aux lèvres.

La cabine se fait légère, et n'est plus que de verre. La voix si près si loin vous dit que Paris

n'est plus un exil, que les pigeons s'envolent sur les bancs, que l'acier a perdu.

     

 

Philippe Delerm - La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules (Gallimard 1997)



Repost 0

Présentation

  • : Phonebook
  • Phonebook
  • : Phonebook est une expérience de 'livre-échange' implanté dans les cabines téléphoniques parisiennes !
  • Contact

Rechercher

Archives